Un suspect du Maryland arrêté pour avoir prétendument tué son ex-épouse dans le parking Giant : police

Un suspect du Maryland arrêté pour avoir prétendument tué son ex-épouse dans le parking Giant : police

Lisez cet article gratuitement !

De plus, bénéficiez d’un accès illimité à des milliers d’articles, de vidéos et bien plus encore avec votre compte gratuit !

S’il vous plaît, mettez une adresse email valide.

En saisissant votre adresse e-mail, vous acceptez les conditions d’utilisation et la politique de confidentialité de Fox News, qui incluent notre avis d’incitation financière. Pour accéder au contenu, vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions fournies.

Un homme du Maryland a été accusé d’avoir tué son ex-épouse samedi devant un supermarché Giant, a annoncé la police.

Frederick Owusu Sakyi, 33 ans, résident de Walkersville, a été arrêté samedi soir par des adjoints du bureau du shérif du comté de Frederick. Le département a déclaré dans une publication sur Facebook que la fusillade avait eu lieu plus tôt dans la soirée.

« Vers 23 h 11, le samedi 6 janvier, des adjoints du bureau du shérif du comté de Frederick ont ​​été envoyés au Urbana Giant situé au 3530 Sugarloaf Parkway pour une fusillade », ont indiqué les autorités. expliqué dans un post sur Facebook.

Les policiers ont retrouvé la victime décédée, qui s’est avérée plus tard être l’ex-épouse de Sakyi, dans le parking. La police a déclaré que le couple était en instance de divorce.

« L’enquête initiale a révélé que Sakyi était l’ex-mari de la victime et qu’ils étaient actuellement en instance de divorce », a indiqué le bureau du shérif du comté de Frederick dans un communiqué. « De plus, il existe des antécédents d’ordonnances de protection et de harcèlement de la part de Sakyi. »

Voiture de police sur les lieux du meurtre

Sakyi a été incarcéré au centre de détention pour adultes du comté de Frederick après son arrestation. Dans une déclaration à FOX 5 DC, le site Giant a qualifié l’incident de « tragique ».

Extérieurs du supermarché Giant

« Nous coopérons pleinement avec les forces de l’ordre pendant qu’elles mènent leur enquête, et la sécurité et le bien-être de nos clients et associés restent nos principales priorités », indique le communiqué.

A lire également